Grammaire étrangère


Leçons de grammaire étrangère
Grand magasin
    leçon 2       "IL PLEUT"

avec notre invitée du jour : Françoise GORIA


le mardi 17 avril 2018
19h30

à la CAVE-POÉSIE
71 rue du Taur - 31000 TOULOUSE
tél : 05 61 23 62 00 

Grand magasin

Déclarations cinq et six

déclaration six : grille, charte colorée, damier, image pixelisée - 08/04/2018

déclaration cinq : oreiller rouge, photo, oreiller blanc, mouchoir - 07/03/2018

Atlas 5

Atlas, Planche 5, prise de vue 4"x5", 2017, dimensions variables
voir d'autres planches : ici

Une déclaration

déclaration quatre : chaussure, passoire, peigne, polaroid - 03/01/2018

Trois déclarations

déclaration une : toile blanche, boîte, toiles noire, livre - 14/07/2017

déclaration deux : scotchs, spire, toupie, poire - 29/09/2017

déclaration trois : trois patrons, chaise - 29/10/2017

Toute la ville en parle, CIPM, Marseille, 28 avril 2017




Dans l’expression “Toute la ville en parle”, le verbe indique une relation entre les habitants ; cette relation, cette circulation, c’est ça qu’on appelle ville. Quand je dis : “Toute la ville en parle”, la ville est paroles. Le livre, c’est pareil, c’est relations, circulation. C’est réverbération, reprises, espacements. En un mot : une économie — si tu permets que je ramène tout cela à un seul mot, et à ce mot en particulier. Cette économie, entre les habitants, s’appelle ville. Entre les éléments du texte, elle s’appelle livre. 
(Pascal Poyet, extrait)


Le cent-unième titre des éditions contrat maint a paru l’automne dernier. C’est l’occasion pour les éditeurs, Françoise Goria et Pascal Poyet, de proposer, sous la forme d’une ‘lecture écrans performés’ intitulée Toute la ville en parle, quelques réflexions images et paroles à partir de cette expérience en cours partie intégrante de leurs travaux d’artiste et de poète, et de convier deux artistes et/ou auteurs (entre autres titres possibles), Madeleine Aktypi et Laurent Septier, récemment publiés dans la collection, à intervenir à leurs côtés.

Toute la ville en parle

Françoise Goria et Pascal Poyet


vendredi 28 avril 2017 à 19h

Toute la ville en parle, L'Adresse du printemps de septembre, 31 janvier 2017

 
Ecoute. Contrairement aux apparences, ce n'est pas le texte qui est dans le livre, c'est le livre qui est dans le texte. Quel mot rentrera chez lui avec quel autre mot ? Chaque texte tel que nous le recevons, sur sa ou ses feuilles de format A4 ou dans son fichier informatique, cette étape, cet état, qu'on appelle manuscrit, est susceptible de contenir un livre. C'est du livre contenu dans le texte que l'objet matériel qu'on appelle livre tient son nom de livre. Tu comprends, c'est comme lorsqu'on dit : "Toute la ville en parle"…


Toute la ville en parle

lecture écrans performés 

par Françoise Goria et Pascal Poyet 

présentation - conversation autour - des éditions contrat maint 

le mardi 31 janvier 2017 à 19h 

à L'Adresse du Printemps de septembre, 2 quai de la Daurade, Toulouse. 

Ce rendez-vous est le premier d’une carte blanche à contrat maint
L’Adresse recevra chaque mois, de mars à juin, un auteur de contrat maint invité à “donner des nouvelles de son travail”.

Un supplément d'aventure, ENSP Arles, 5 décembre 2016





Lundi 5 décembre 2016 
Françoise Goria & Pascal Poyet
à l'Ecole Nationale de la Photographie d'Arles 


réalisation d'une lecture écrans performés
Un supplément d'aventure, 4.1

puis présentation des éditions contrat maint 
103 ouvrages de contrat maint sur la table

merci à Gilles Saussier pour son invitation et son accueil